UN ARTISTE A TRAVERS SON OEUVRE

Prochain rendez-vous avec Bernard Marie Lauté : mardi 13 mars à 18h dans l’auditorium du CAP.

Cette rencontre, à l’initiative de Tanguy Dohollau, intervenant en histoire des arts à l’Opac, est ouverte à tous (adultes et adolescents).

Bernard-Marie Lauté. Peinture.

Bernard-Marie Lauté est né le 14 juin 1943 à Noyon. Il est artiste-peintre depuis son adolescence puis il pratique aussi la photographie pour les musées nationaux et pour des publications. Il a réalisé par ailleurs des vitraux. Il est également réalisateur de films documentaires. Passionné par l’île d’Ouessant, il y séjourne souvent. ( site: www.bernardmarielaute.fr )

Déroulement :
* Présentation de l’artiste.
* Reproductions d’oeuvres projetées et commentées par l’artiste.
* Échanges.

 

« La hantise, c’est de perdre l’envie, le désir de peindre, céder au questionnement, se dire « à quoi bon », pour qui, pour quoi? En cinquante ans de peinture combien de fois me suis-je interrogé sur la nécessité de ce travail. Et pourtant rien n’égale ce temps là, dévolu à la création, à la recherche de ce que l’on peut avoir de meilleur en nous. Voilà ce que je continue chaque jour ou presque en attendant la rencontre du regard de chacun, en espérant donner, partager cette étincelle qui pousse à croire encore, malgré les doutes, les manques et les fatigues. » Bernard-Marie Lauté

—————————————————————————————————————————————————————

Les autres RDV…

- Le premier rendez-vous avec un artiste s’est déroulée le 30 janvier 2018 avec Guy FAIDY et a réuni une cinquantaine de personne.

Guy Faidy est né en 1952 à Carhaix et réside dans le quartier de Cesson à Saint-Brieuc. Il pratique la peinture depuis longtemps, trouvant son inspiration dans la nature, celle qu’il imagine (le modèle intérieur), qu’il métamorphe par les moyens picturaux à sa disposition.


« Comme disait Picasso, il faut bien partir de quelque chose. Pour moi, c’est de la nature, qui propose une fabuleuse richesse de métamorphoses et de rêveries, de rythmes et de mouvements, de couleurs et de formes, de traces et de matières…Celles ci se traduisent ensuite dans le geste sur la toile. Un lien fort existe entre la nature et l’artiste. Elle est une source d’inspiration infinie, raison de plus pour la préserver et la respecter ! »
Guy Faidy